We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Paradigmes

by LA FEMME

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €9.99 EUR

     

1.
Dans la nuit froide je pleure des larmes de glace Et pas une lueur d’espoir là où je passe Les âmes du soir qu’on croise sur les trottoirs sont souvent perdues Et portent en elles, désirs tordus et idées noires Comme tous les chats qui traînent sur les boulevards Je suis seul ce soir, encore déchiré dans cette noyade Et la nuit est froide à en crever Papa, maman, j’ai mal je crois que je suis blessé Sur le bord de la route on m’a laissé traîner La nuit est sale et ma tête est en pleurs sur le pavé Pendant la nuit les paradigmes s’effacent Les masques tombent pour célébrer le néant et la folie Dans cette énigme qu’on appelle la vie J’ai envie de courir et de pleurer Pendant la nuit je ressens la menace Parmi les ombres je vois les monstres et les rapaces J’ai dans le ventre une boule qui me stresse, qui me possède et qui m’empêche De voir clair dans ce monde où tout m’oppresse Je me consume, j’allume ma propre mèche Oh la vie est si courte il faut que je me dépêche Et si je sors c’est pour tout effacer de ma mémoire J’aurais voulu le calme et éviter les histoires Et éviter les drames mais il est déjà trop tard La vie me crame mais dans la nuit je trouve mon heure de gloire Pendant la nuit les paradigmes s’effacent Les masques tombent pour célébrer le néant et la folie Dans cette énigme qu’on appelle la vie J’ai envie de courir et de pleurer
2.
Tu traînes sur ce sentier louche et sinueux Tu viens de loin, tu m’as cherché quelque part et tu t’es égaré Puis tu as croisé mon chemin Et tu te demandes que va-t-il t’arriver maintenant, alors écoute Je suce le sang de mon prochain Je sème la mort et la tempête Je suis la vengeance et la haine Et je vais là où le vent m’emmène Je cherche le coeur de mon amant pour y planter mes dents Allez, tremble, regardes-moi dans les yeux Je sais que tu as peur en toi, allez dis le moi Même si la vie nous sépare tu peux me voir dans le noir Et peut-être que ce soir, je t’emporte dans une autre vie Là-haut sous les étoiles, d’une autre galaxie Elle a choisi la mort pour faire vivre l’amour Elle a choisi la mort, elle a choisi la mort Je saigne et je sème jusqu’à l’aube encore et encore Des baisers mortels qu’on fait sous la lune pour emporter des corps Je suis le spectre qui te voit et qui t’attire de l’autre côté de la vie À laquelle tu renonces pour me rejoindre ici Mais dites-moi pourquoi derrière moi je traîne la mort ? Amour, je sais que j’ai tort de te faire faire ce sacrifice Rejoins-moi dans les abysses tu deviendras mon complice Car je suce (Elle a choisi la mort) Le sang de mon prochain (Elle a choisi la mort) Oh oui je le suce, (Elle a choisi la mort) Le sang de mon prochain (Elle a choisi la mort) (Elle a choisi la mort) (Elle a choisi la mort) Entre la vie et l’amour Elle a choisi la mort Pour toujours Entre la vie et l’amour Elle a choisi la mort Pour toujours Entre la vie et l’amour Elle a choisi la mort Pour toujours
3.
Cool Colorado, je viens te rejoindre Je viens m’asseoir sur tes bancs et respirer le vent ici La vie est calme, les anges me caressent Et je fume dans les rues sans le stress Un peu comme à l’ancienne, loin de mes problèmes Là où l’on vient juste sentir la chaleur et sentir la douceur du vent, des montagnes Sweet Colorado, la radio joue un morceau de cow-boy « Sweet Georgia Brown » dans les cheveux Je fume une cigarette papier maïs Au coin de la sixième, je viens du Nord pour rejoindre l’Ouest Je pose mes valises chez Lizzy à Denver City C’est là que le train me laisse Sweet, sweet Colorado, le band joue un morceau de rock’n’roll Dehors je sens le vent dans mes oreilles, comme un rêve sans réveil Oh lointaine Amérique Au beau milieu de nulle part, aujourd’hui je sens comme un vent de liberté Et demain je repars vers l’Ouest Prochain arrêt, la Cité des Anges, Los Angeles Là où la vie est so cool, with cool cool people, in a cool cool world Welcome to chill out man, take a drag and look at the sun It’s rade Dude, and you don’t give a fuck, and just go high, so high
4.
J’appelle à tous ceux qui en ont gros Ensemble on va donner l’assaut On part au concert des Bourreaux Ce soir on va lâcher les chevaux À tous les héros prêts aux ravages et aux scandales Le Dawa à tous les étages On va pousser jusqu’au tapage On porte à faux le voisinage Avec du son qui tabasse J’ai fait péter les watts Et le voisin a débarqué avec une batte C’est le retour de la terreur Tous les gamins le chantent en coeur Je veux foutre le bordel Je veux foutre le bordel On vient pas enfiler des perles Les collabos on les emmerde On garde le goût du scandale Et dégueule-moi sur le trou de balle Ma copine a mis les voiles, et moi j’me la colle à Pigalle et ça va être sale C’est le retour de la terreur Tous les gamins le chantent en coeur Je veux foutre le bordel On va foutre le bordel C’est le retour de la terreur Tous les gamins le chantent en coeur Je veux foutre le bordel On va foutre le bordel
5.
J’ai parcouru le monde et j’ai trouvé mon étoile Et je ne veux plus de situations bancales Maintenant je veux retrouver le calme et la paix dans mon âme Et je vivrai dans le temps présent mais le vague à l’âme Pourquoi tant de peine, et pourquoi tant de haine ? La vie m’a causé quelques problèmes mais j’ai pris le large Et maintenant dans la nuit je pars et je quitte la maison Et je laisse derrière moi un peu d’espoir Et je pars en chantant Et je pars en chantant Et je pars en chantant, l’âme en peine, vers des destinations lointaines Pour me sauver de ce trou noir dans lequel j’étais et sans espoir Oui, j’irai retrouver la pureté de mes jeunes années Et je ferai tout pour oublier ce qui s’est passé Mais si un jour je retourne à Nouvelle-Orléans et je prends le train Je repasserai devant ma maison, je repenserai À maman et à mon chien À maman et à mon chien J’ai tout laissé derrière moi pour suivre mon étoile Mais je n’oublierai jamais ce qui s’est passé Je l’ai mis dans un tiroir et j’ai jeté la clef et jamais je ne la retrouverai Aux oubliettes c’est là qu’elle est et qu’elle y restera pour l’éternité Pourquoi tant de peine, et pourquoi je n’ai pas eu de veine ? La vie m’a causé quelques problèmes mais j’ai pris le large Et maintenant dans la nuit je pars et je quitte la maison Et je laisse derrière moi un peu d’espoir Et quelques chansons Et quelques chansons Et si un jour, je retourne à Nouvelle-Orléans, tout est incertain Je repasserai devant ma maison, je repenserai à maman Maman, maintenant je suis grand et j’ai mes propres ailes Si tu me voyais tu serais fier mais tu n’es plus avec moi sur cette Terre Tu n’es plus avec moi sur cette Terre Tu n’es plus avec moi sur cette Terre
6.
Pasadena 03:48
Tout a commencé à la rentrée quand ma classe a défilé On s’est enfin rencontrés c’était ouf, on avait douze, treize ans Je me voyais déjà dans un carrosse blanc, te mettre la bague au doigt Imagine, on aurait passé le lycée ensemble, on serait partis en voyage Puis l’université jusqu’à ce que l’univers décide de nous séparer Ça aurait été tellement chouette mais ça n’existera jamais Je m’en rappelle quand mon ami Jon t’a demandé si tu voulais sortir avec moi T’as dit oui, rendez-vous quinze heures, la cour nous encercle, nous mettent la pression Un, deux, trois, BIM, ça y est on sort ensemble On s’est juste embrassés, maintenant on part des deux côtés opposés Toi avec tes copines, moi avec mes potes, direction le skate-park Ils me demandent comment ça fait, j’avoue c’était dégueu Mécanique robotique, trente secondes de ma vie qui m’ont fait grandir Même si ça voulait rien dire et que tout est parti comme le vent Je ne sais vraiment pas quoi te dire Pour ne pas te blesser La vérité est tellement dure à sortir Bébé, je crois qu’on s’est égarés Ce que je vais te dire va te faire grandir Car ton coeur parle comme un enfant Mais j’ai tellement peur de te voir et de te faire souffrir Je préfère partir pour le moment Et comme un vrai tzigane, je t’aurais pris avec moi sur ma bécane Et je t’aurais volé pendant une semaine pour qu’à la fin tu sois mienne Mais non je crois que j’ai eu raison Pourquoi la semaine dernière quand on devait réviser tous les deux Tu m’as pris pour un bleu, tu ne m’as jamais rappelé Je t’ai envoyé des messages, je sais que tu les as lus, il y avait même marqué « vu » D’ailleurs l’autre après-midi, ta meilleure amie m’a dit qu’elle t’avait vu avec ce type la nuit Tu sais moi, au fond, je veux juste que tu sois ma petite copine Mieux supporter le lycée comme les mecs et les meufs de mon âge T’écrire des « je t’aime » dans ton agenda T’envoyer des mots en cours N’écouter que toi Même en retenue c’est comme si on était ensemble car quand le prof nous colle Y’a que ton nom que j’écris au Tippex sur mon sac et partout sur les murs Mais finalement tant pis, c’est la vie Dans ma tête je n’ai plus que ces mots que tu m’avais dits Avant que tout ne parte avec le temps Je ne sais vraiment pas quoi te dire Pour ne pas te blesser La vérité est tellement dure à sortir Bébé, je crois qu’on s’est égarés Ce que je vais te dire va te faire grandir Car ton coeur parle comme un enfant Mais j’ai tellement peur de te voir et de te faire souffrir Je préfère partir pour le moment
7.
8.
Je pense que le plus grand problème de l’Homme, c’est d’éprouver sans cesse un désir d’expansion et sans limites, tandis qu’il vit dans un monde rempli, lui, de limites physiques et cartésiennes. Euh, si l’on s’en réfère à la pensée nihiliste et aux philosophes tragiques, nous parvenons mieux à comprendre l’insignifiance vertigineuse de nos existences. Et par ce fait, le vide de nos vies nous apparait alors évident. Sans être ni optimiste, ni pessimiste mais si l’on se positionne en tant que philosophe cynique pur, et c’est par conséquent par l’usage d’artifices que nous arrivons à nous déconnecter de cette réalité Pascalienne qui nous effraie tant. Mais tout cela reste de l’ordre du concept et demeure incertain.
9.
Foreigner 03:32
Yesterday you broke my heart Before I was like your lover But today I’m a foreigner Yeah, yeah, I remember, it was together Like a lover in the night, I’m looking back And I don’t know why now I’m a foreigner But I’m a believer who’s moving around like a wanderer Between the shadow in the night I don’t looking back Oh, I’m sorry baby, I’m giving to you a radio silence Cause I’m a lover baby, that’s why I’m going up and down I got a ticket for the love rollercoaster and now I’m falling down You fuck this guy without a condom, a D.J or whatever And I am sick of that, I got to moving around like a foreigner Like a foreigner Like a foreigner Like a foreigner Oh, yesterday we were together You and me like dreamers But now I’m like a foreigner And I don’t have the passport for your heart, passport for your eyes If you were a building or a country, I would have to visit that like a foreigner Please come back to me cause I’m a believer, a soldier of love Who don’t looking back and you give me an hard time lover But please whenever give me a visa for your heart I want the stamps for the magic ride, in the mystery train of love It’s now or never cause as a foreigner I follow the road of my heart I follow the road of my heart Me and you Me and you Foreigner Foreigner Foreigner
10.
Ne force pas le respect Et respecte la force (Respecte la force) (Force) Mais si la force ne te respecte pas Alors force le respect et ne respecte pas la force (Force) (Respect) (Force et respect) Ne force pas le respect Et respecte la force Mais si la force ne te respecte pas Alors force le respect et ne respecte pas la force
11.
Elle sera te trouver Parmi les ombres Ombres d'inconnues Divine créature Quand tu me touches je deviens si docile Divine créature, je deviens tant à toi Ton souffle est une musique qui m’apaise, je m’endors Tes baisers me figent et me paralysent Je me place en offrande Pour ta divine personne En ta divine présence Oh divine créature Tes caresses font de moi un esclave Je suis si docile À genoux devant toi Je t’attends avec impatience J’attends avec impatience ton adoubement Divine créature Nous sommes les nymphes et les succubes Venues pour contrôler ton âme Nous toucherons ta corde sensible Oh toi qui es si fragile Sous l’emprise de la divine tu reçois l’adrénaline Et la divine te domine Et la divine te domine Divine créature Boire ton jus est un privilège Un nectar des Dieux dont je me délecte La dépendance me prend à la gorge J’en veux toujours plus, tellement plus Arrose-moi, j’en suis si addict Et s’écartèle, les cellules de mon corps moribond et morose Divine créature, quand ta magie opère, je suis si docile Divine créature, rends-moi ma liberté, je me lasse d’être ton esclave S’il vous plait, faites que la magie n’opère S’il vous plait, offrez-moi la paix de votre glaive Je ferai de vous ma Reine Oh Divine créature Pourquoi suis-je devenu mon ombre ? Comment pourrais-je me faire pardonner ? Je suis si peu fière, je rampe Je vais rentrer chez moi, je rampe Que m’as-tu fait ? où est mon âme ? Je suis réduit à un état second, état animal Je suis le loup qui a soif, réduit à l’état de bête Je ne fais qu’obéir Je te supplie, je te baise Libère moi, je te demande Je veux vivre l’extase Nous sommes les nymphes et les succubes Venues pour contrôler ton âme Nous toucherons ta corde sensible Oh toi qui es si fragile Sous l’emprise de la divine tu reçois l’adrénaline Et la divine te domine Et la divine te domine Tu es devenu ton ombre, tu fais même peur à la divine Et la divine te domine
12.
Mon ami 02:37
Ça fait maintenant longtemps que tu es parti Oh si longtemps que tu es parti loin d’ici Sans retour, sans retour Mais tu sais parfois je te vois ici-bas Avec nous, mon ami Je te sens près de moi Allez, allez, on sait que même si le temps emporte tout le monde On te regarde depuis ta tombe qui nous sourit Et l’on sait que tu es dans notre coeur Tu es là, encore Ça fait maintenant longtemps que tu es parti Mais comme avant je t’imagine par ici Comme au bon vieux jour, comme au bon vieux jour Tu avais à peine vingt ans et les idées dans le flou Bien trop longues pour ce monde Tu lui as dit « adio » Allez, allez, on sait que même si le temps emporte tout le monde On te regarde depuis ta tombe qui nous sourit Et l’on sait que tu es dans notre coeur Tu es là, encore Tu es là, encore Tu es là, encore
13.
Le jardin 04:00
La luz entra en tu casa cuando no la esperas Y de la tormenta es difícil de salir Todo puede ir muy rápido, mal y bien. Entonces No. Esperes nada de la vida Porque la vida es una puta que pagas con tu cuerpo Y quizás, esta noche te quedes dormido en un hospital O quizás en mis abrazos, en un jardín de albaricoques Todo puede ir muy rápido, bien o mal una alegría remplaza una desgracia Lo que es peor te hace olvidar lo que es malo Y el azar a menudo domina tu destino, tu destino, tu destino Un día es la bandera pirata y el otro la bandera blanca La paz antes de la guerra y viceversa Porque la vida es una tómbola, mañana puede ser el fin del mundo Y porque no sabes lo que va a pasar, me gustaría decirte que No. Esperes nada de la vida Pero cuando la luz entra por tu ventana no te pongas en la sombra No temas la vida, o la locura porque todos estamos locos Bajo los ojos de la macarena No. Esperes nada de la vida Pero cuando la luz entra por tu ventana no te pongas en la sombra No temas la vida, o la locura porque todos estamos locos Bajo los ojos de la macarena
14.
Va 04:19
Va comme l’oiseau qui chante à ma fenêtre Et ne te retourne pas Même si peut-être Parfois tu auras mal Et surtout crois en ta bonne étoile Et va Et va Va comme l’oiseau, sans Dieu, ni Maître Et là où tu iras Il faudra transmettre cette voix Qui nous dira qu’il faut toujours Croire en sa bonne étoile Et tu disparaîtras
15.
Oh baby tu t'en lasses et je pleure depuis dix ans Non mais qu'est ce qui se passe ? Tu ne me regardes plus comme avant Et moi je passe Dois-je laisser ma place à une autre qui attend ? Et je perds patience Car je me vide de mes yeux À suivre tes pas de danse Ça nous fatigue tous les deux Et je perds patience Et je perds patience Comme un mégot cassé, je te renvoie à la casse Pourquoi je n’ai pas trouvé ma place Dans ton monde de paillettes et de strass Oh et je m’en lasse Et quoi que tu fasses, il n’y a pas de place pour nous deux Ça en devient malheureux Et je m’en lasse Et je m’en lasse

credits

released April 2, 2021

license

all rights reserved

tags

about

LA FEMME Paris, France

Our third album "Paradigmes" is out now.

Paradigms vanish, masks come off. Nothing will be the same anymore.

La Femme

International tour starts early 2022. Get your tickets!
... more

shows

contact / help

Contact LA FEMME

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like LA FEMME, you may also like: